Le fantôme dans le scénario

Dans le film d'animation 3d Tintin, le passée du capitaine Haddock a servit de colonne vertébrale au récit.

Le fantôme techniquement, c’est l’ensemble de tout ce qui s’est passé avant le début du récit, qui n’est pas montré directement, et qui détermine l’intériorité des personnages.
Un fantôme bien élaboré est une mine d’or pour le scénariste. Il peut y puiser des sources de conflits (interne ou externe), des alliés, des adversaires, des obstacles. Il peut aussi s’en servir pour suggérer au spectateur ce qu’il ne montre pas, et faire exister l’univers du récit dans son imaginaire en plus de le faire exister sur l’écran.

Prenons cette réplique de Leia Organa (Carrie Fisher) dans Star Wars (Georges Lucas, 1977) :

« Seigneur Tarkin. Je ne suis pas surprise de vous voir dans l’ombre de Vader. J’ai senti votre odeur méphitique dès que je suis montée à bord… »

C’est la première fois que nous voyons Leia et Tarkin ensemble. Pourtant cette seule phrase nous fait comprendre que Leia connait l’amiral Tarkin depuis longtemps, qu’elle le méprise et qu’ils se sont déjà affrontés auparavant. Où ? Quand ? A quel sujet ? Tout cela est laissée à l’imagination. Ce n’est pas montré, mais cela existe pour nous du fait même qu’on nous le fait supposer.
Selon les cas, il est possible de tricoter certains éléments de l’intrigue principale autour du fantôme d’un des personnages. C’est ce qu’ont fait les scénaristes de Tintin et le secret de la Licorne (Steven Spielberg – 2011).
(…)

Pour créer le fantôme, il ne s’agit pas seulement de trouver deux ou trois idées : il faut souvent explorer plusieurs voies pour enfin choisir celle qui offre les meilleures possibilités.

 _

Dans le Kit de survie du scénariste, sont développés :

– le fantôme d’Indiana Jones et de son adversaire Belloq,
– des conseils pour construire et développer le fantôme de vos personnages,
– l’intérêt d’appuyer les enjeux d’un récit sur le fantôme des personnages,
– l’analyse du fantôme dans Rain man,
– pourquoi il ne faut pas confondre fantôme et incident déclencheur.

© 2015 – Gildas Jaffrennou

_

L’art et la manière de travailler le
fantôme des personnages, c’est dans 

Le Kit de survie du scénariste


Editions Lettmotif 

_ _

Soutenez Ghost in the script

_ _ _

Ce contenu a été publié dans Techniques d'écriture, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire