Conflits et obstacles

Conflits et obstacles dans le scénario

Dans toutes les histoires, sans exception, les conflits sont les principaux moteurs de l’action. La raison principale, c’est que nous vivons dans un monde ou tout est conflit, que ce soit dans la nature ou dans les relations humaines. Les confrontations font partie de notre monde sensible.

Le latin conflictus (heurt, choc, lutte, attaque) dérive de confligere (heurter, opposer), qui nous renvoie à plusieurs lectures possibles.

– au sens propre : lutte ou combat physique pour faire valoir un droit, s’emparer d’un bien, se protéger d’une menace,
– au sens figuré : opposition violente de sentiments, d’opinions, d’intérêts, d’influences,
– au sens psychologique : l’expression de forces pulsionnelles antagonistes inconciliables.

En écriture scénaristique, on distingue :

  • les obstacles externes, qui sont imposés par les circonstances.
  • les obstacles internes, qui confrontent au réel des antagonismes propres à la psyché du personnage.
  • les obstacles externes d’origine interne, qui paraissent liés aux circonstances mais qui résultent en fait d’une action liée à la faiblesse du personnage.

Certains obstacles fonctionnent sur la plus grande partie d’un récit, d’autres seulement sur une scène, avec tous les intermédiaires imaginables. Le moment le plus conflictuel d’un récit intervient généralement à la charnière entre le second et le troisième acte : c’est le climax.

(…)

Les conflits ne sont pas réservés aux relations entre protagoniste et antagoniste : on peut créer d’excellentes scènes en créant des conflits entre alliés. C’est assez souvent le cas entre Johan et Pirlouit, mais c’est aussi le secret des grands duos comiques (Laurel et Hardy, Bourvil et Louis de Funès, Schrek et l’âne…)

Dans le Kit de survie du scénariste, vous découvrirez :

– de nombreux exemples argumentés d’obstacles générant du conflit, dans tous types de films (historique, horreur, thriller, SF, fantastique, animation),
– l’intérêt des conflits entre adversaires illustré par plusieurs exemples,
– comment enchaîner les conflits dans une progression,
– en quoi obstacles et conflits créent des fossés dramatiques,
– comment des conflits entre alliés peuvent sous-tendre tout un récit.

_ _ 

© 2015 – Gildas Jaffrennou_

Tout ce qu’il vous faut pour développer
des obstacles et des conflits est dans

Le Kit de survie du scénariste


Editions Lettmotif 

_ _

Soutenez Ghost in the script

_ _ _

Ce contenu a été publié dans Techniques d'écriture, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire