charnières dramatiques – transitions – rebondissements

Dans la série BD Tout scénario est constitué de différentes parties, qui s’enchaînent par l’intermédiaire de scènes particulières qu’on appelle des charnières dramatiques (ou pivots dramatiques). Elles sont marquées par des actions irréversibles. Un pivot est toujours un moment de décision, que les scènes précédentes préparent.

Habituellement, un pivot est amené par la nécessité pour un personnage de surmonter un obstacle, ou de relever un défi, le pivot lui-même cristallisant l’instant de la décision / action en quelques secondes.

Dans un long métrage, on peut avoir une douzaine de charnières dramatiques majeures en tout. Celles qui séparent les trois principaux actes sont particulièrement importantes. On peut aussi avoir jusqu’à une cinquantaine de charnières dramatiques mineures.

 

Cohérence avec l’évolution intérieure des personnages

Accomplir une action irréversible ne peut jamais être anodin. Chaque acte relève de décisions issues d’un parcours personnel. L’adhésion des spectateurs dépendra essentiellement de la compréhension des enjeux de ce parcours.

La première charnière dramatique majeure dans Star Wars 

Quand Luke part à la recherche de R2 avec C3PO, plusieurs charnières mineures ont déjà eu lieu. Luke retrouve R2D2, mais est attaqué par les hommes des sables. Il est sauvé par Ben Kenobi, qui lui révèle ses origines et son destin : devenir un Jedi comme son père. Luke refuse, il ne peut laisser tomber sa famille. C’est en trouvant les cadavres de son oncle et de sa tante, qu’il franchit le pas. Plus rien qui le retient, au contraire. Charnière majeure : Luke décide d’accompagner Ben et de l’aider à accomplir sa mission.

Dans le Kit de survie du scénariste, sont abordés :

– la notion de point de non-retour,
– l’importance de placer les décisions entre les mains des protagonistes,
– les points essentiels pour bien préparer une charnière,
– pourquoi et comment alterner mouvement et tension dramatique,
– l’importance de la dimension émotionnelle des choix opérés,
– comment les charnières dramatiques déterminent toute la partie centrale d’un récit.

© 2015 – Gildas Jaffrennou

_ _ _

Les bons outils pour réussir de belles
charnières dramatiques sont dans
Le Kit de survie du scénariste


Editions Lettmotif 

Soutenez Ghost in the script

_ _ _

Ce contenu a été publié dans Techniques d'écriture, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire