De l’autre côté du miroir

J’emprunte à Lewis Carroll le titre de son second livre pour vous prévenir, amis internautes, que les informations, techniques et analyses que vous trouverez sur ce blog ne sont pas inoffensives.

En pénétrant au delà de la surface du miroir de la fiction, vous allez progressivement accéder à la compréhension des trames, faufilages et tricotages dont sont tissés les grands récits.

Et grande question : quand vous aurez cette connaissance, vous sera-t-il encore possible de regarder un film avec simplicité, de vous laisser emporter dans une intrigue dont vous percevrez les artifices, de vivre les émotions du récit comme n’importe quel spectateur ?

Peut-on rester au Paradis de l’innocence après avoir goûté au fruit de l’arbre de la connaissance ?

Aussi, cher Internaute, te trouves-tu ici dans le même choix que Néo :

Suivre le lapin blanc, ou pas…

Prendre la pilule rouge et dévoiler une partie de la face cachée de la fiction, ou prendre la pilule bleue et rester dans l’illusion…

Chaque article de ce site est une pilule rouge.

Bienvenue de l’autre côté du miroir.

Gildas

 

Ceci est un court résumé, la version intégrale de ce texte est dans
Le Kit de survie du scénariste


Editions Lettmotif 

Ce contenu a été publié dans Analyse de scénarios. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire