Archives mensuelles : octobre 2011

La suspension consentie de l’incrédulité
(Willing suspension of disbelief)

Voilà un mécanisme fondamental qui joue dans absolument n’importe quel forme de récit et sans lequel, disons-le, le fait même de raconter une histoire serait tout simplement impossible. L’expression est du poète Coleridge :

Publié dans Techniques d'écriture | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire